jeudi 28 novembre 2013

Les aventures de Huckleberry Finn - Mark Twain (1884)

Huck Finn n'est pas le gamin le plus malin de la Terre. Mais il a pas envie non plus de se laisser marcher sur les pieds. Saoulé par l'apprentissage des bonnes manières de Miss Watson, il repart vivre dans la forêt mais retombe sous la coupe de son père, glandeur et sac à vin local qui parfait son éducation à coups de latte. Avant d'y laisser la peau il organise une petite mise en scène pour s'échapper de sa condition qui fonctionne à merveille. Et le voilà parti sur le fleuve Mississippi en compagnie de Jim, domestique black de Tom Sawyer, qui prend également la poudre d'escampette pour rejoindre un état abolitionniste. Mais tout ne se fera pas sans heurt, la descente est longue et le danger permanent, non seulement sur le fleuve mais également lors des escales.
Quelques années après les aventures de Tom Sawyer, Twain remet le couverts dans une fresque mettant en scène son alter ego sdf. Beaucoup moins espiègle que son compagnon, Huck Finn tente par tous les moyens de se faire une place dans un monde qui est en train de changer. Un objectif : s'en tirer en prenant le moins de coups possible. Même si l'abolition de l'esclavage a déjà été prononcée, l'évolution dans les esprits est longue à arriver. Au lieu d'affronter les mécontents frontalement, Twain utilise la meilleure arme, celle de l'humour, pour parvenir à ses fins et démontrer l'absurdité de la ségrégation, toujours en fonds sonore dans ce road trip vers la liberté. Pas inutile en ces temps où la crise économique étrique les mentalités.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire